Trier les résultats par Prix de vente | Date de création

Restaurant et restauration rapide à vendre à Toulouse

Vente ou achat de restaurant à Toulouse : comment procéder ?

 
Pour réussir à vendre votre restaurant à Toulouse, vous devez suivre une procédure bien définie. Les acquéreurs cherchent d'abord à savoir les raisons pour lesquelles vous avez mis en vente votre restaurant afin de sécuriser leurs investissements. Cela exige assez de temps (des mois voire plusieurs années). Pour cela, vous devez valoriser les points forts de votre restaurant pour essayer de convaincre un bon nombre d'acheteurs.
 
Quelle est la procédure à suivre pour vendre votre restaurant à Toulouse ?
Le marché de la restauration est assez vaste. Les offres sont multiples et les besoins des acheteurs sont divers. Pour réussir la vente de votre restaurant dans un délai raisonnable, voici les étapes à suivre :
 
Entourez-vous de bons partenaires pour réussir cette transaction
Il est difficile, voire impossible, au restaurateur de finaliser la cession de son fonds de commerce sans recourir aux services de certains professionnels. L'estimation de la valeur du restaurant, les réglementations applicables à cette forme de transaction et la technicité de la procédure de vente nécessitent l'apport des experts. Un avocat, un cabinet de conseil spécialisé, un comptable ou autres ont leur rôle spécifique à jouer dans la vente de votre restaurant à Toulouse. L'avocat dispose des compétences dans le domaine commercial notamment en ce qui concerne le droit commercial. Il pourra vous accompagner dans les démarches administratives et défendre vos intérêts. De même, pour avoir une idée du marché de restauration vous pouvez faire recours au personnel de la chambre de commerce et d'industrie. Une vue extérieure comme celle d'une société privée pourra mieux vous situer sur certains travaux de rénovation avant de lancer le processus.
 
L'estimation de la valeur de votre établissement
La détermination de la valeur de votre restaurant reste le travail de votre expert-comptable. Il est en mesure d'évaluer le prix de votre restaurant en fonction de son type ainsi que de licence de l'entreprise. Il pourra également se baser sur la valeur de l'ensemble des éléments que renferme l'établissement. L'expert-comptable pourra vous fournir aussi les bilans des trois (03) dernières années de votre restaurant. Cela est très important dans la quête des acquéreurs.
 
La rédaction et la diffusion de l'annonce de vente
Vous devez mettre sur le marché votre restaurant avant de trouver un potentiel acheteur. Cela passe par une annonce. Elle doit être bien soignée tant dans le contenu que dans la forme pour convaincre les potentiels acquéreurs. Vous pouvez faire recours à des cabinets spécialisés dans la transaction des fonds de commerce, à la chambre de commerce et d'industrie pour sa publication. Vous pouvez aussi solliciter les services des plateformes d'annonce régionales et des sites d'annonce spécialisés. Les éléments que comporte cette annonce :
 
  • Les données financières : il s'agit du chiffre d'affaires (CA), de la projection de rentabilité, des bilans financiers ou autres. Elles doivent être précises ;
  • L'effectif du personnel ;
  • Les informations sur la localisation de votre restaurant ;
  • Le motif de vente de votre entreprise ;
  • Les photos : vous ne devez pas ignorer l'impact des images sur une annonce de vente. Prenez donc soin d'inclure les clichés de nuit, du jour, avec ou sans clientèle.
 
Il faut préciser que vous devez maintenir une certaine confidentialité dans la diffusion des données de votre entreprise. Pour cela, il est conseillé de partager certaines informations uniquement avec les acheteurs qui sont intéressés par votre annonce.
 
Les étapes légales et réglementaires relatives à la vente de restaurant à Toulouse
 
Après avoir trouvé un acheteur, vous devez effectuer d'autres démarches qui constituent des obligations légales. Vous devez donc parapher la promesse de cession ou le compromis de vente. Cet acte doit être effectué devant un avocat ou un notaire pour vous assurer de sa validité. Ce document comprend :
 
  • Le prix ou la valeur retenue ;
  • Le CA et les bénéfices obtenus au cours des trois dernières années ;
  • Les détails liés au prix d'achat des actifs ;
  • « L'état des privilèges et nantissements » ;
  • Les détails sur le contrat de bail (nom et adresse du cédant et du bailleur, la durée et la date).
 
Informez les salariés de la vente de l'entreprise
 
Les salariés ont le droit d'être informés de la vente du restaurant au minimum deux (02) avant l'officialisation de la vente. Il s'agit d'une obligation légale sauf pour les restaurants qui disposent plus 250 salariés, une procédure de sauvegarde, une cession familiale ou pour un redressement judiciaire.
 
Faites une déclaration de cession à la mairie
La mairie dispose d'un droit de préemption lorsque le fonds de commerce vendu se trouve dans le périmètre de sauvegarde des activités artisanales et commerciales de proximité. Vous devez donc faire « une déclaration d'intention d'aliéner ». La mairie dispose d'un délai de deux (02) mois pour exercer ce droit. Elle doit vous soumettre une offre de dédommagement dont vous disposez aussi d'un délai de deux mois pour refuser ou accepter cette offre. Vous avez aussi la possibilité de porter l'affaire devant la justice.
 
La signature du document de vente
La signature de cet acte doit être faite dans un cadre légal. Vous devez donc le signer devant un notaire ou un avocat. La vente de l'établissement peut être donc officialisée après la signature de l'acte de cession définitif. L'acquéreur dispose d'un délai d'un mois pour transmettre aux services des impôts « une déclaration de mutation ». Les dépenses qui seront effectuées dans le cadre de l'enregistrement sont prises en charge par l'acquéreur sauf si l'acte de cession inclut un accord de partage des frais.
 
La publication de la cession et le désaccord des créanciers
Après la signature de l'acte de cession, vous devez publier une annonce de cession mentionnant l'enregistrement au BODACC (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales). Les créanciers disposent d'un délai de 10 jours pour déclarer leur désaccord selon la loi Macron.
 
Assurez-vous de création d'un nouvel établissement
L'acquéreur doit confier la gestion du fonds de commerce à une nouvelle entreprise. Il lui revient donc d'effectuer les démarches nécessaires pour créer cette entreprise.
 
Reprendre un établissement de restauration : quelles sont les étapes à suivre ?
Avant de conclure un achat de restaurant à Toulouse, vous devez effectuer une étude approfondie du fonds de commerce. Les offres de restaurant à vendre à Toulouse sont diverses. Il est donc important de prendre votre temps pour analyser tous les aspects et faire le choix du type de restaurant qui répond à votre projet. Un fonds de commerce est composé de plusieurs éléments que vous devez bien évaluer avant de le reprendre.
 
La situation géographique de l'entreprise
Avant de vous engager dans le processus de rachat d'un restaurant, vous devez étudier la zone de chalandise où se situe ce restaurant. Cela s'avère important, car la localisation du restaurant pourrait avoir un impact considérable sur le chiffre d'affaires. Elle pourra vous permettre aussi d'avoir une idée du motif de la vente de ce restaurant à Toulouse.
 
Il est généralement conseillé d'opter pour les endroits fréquentés et dynamiques. Vous devez vous assurer aussi des changements prévus dans la zone (ouverture de restaurants concurrents, fermeture d'une société à proximité et bien d'autres). Il va falloir que des changements prévus soient favorables aux activités du restaurant à vendre à Toulouse. Il est conseillé de vérifier les espaces commerciaux non occupés. Cela peut indiquer une détérioration de l'économie de la zone.
 
Les clients du restaurant mis en vente
Les clients représentent le pilier de tout commerce. Vous devez donc accorder plus de temps à cette étape. Il est conseillé d'étudier le profil de la clientèle (étudiants, élèves, personnes âgées, employés de bureaux ou autres). Avoir connaissance du budget moyen des clients peut vous permettre aussi de connaitre leur capacité financière. Vous devez évaluer également les menus privilégiés par la clientèle afin de les comparer au type de restaurant que vous voulez instaurer. Il est aussi important d'analyser le degré de fidélité du client. Est-ce une clientèle passagère ou une habituée ? Une bonne étude de la clientèle va vous permettre de savoir quoi lui proposer pour gagner sa confiance. Vous saurez également après cette étude ce que vous devez maintenir pour ne pas perdre les anciens clients et conquérir de nouveau.
 
Les détails du bail en cours
Cette étape est obligatoire dans la mesure où elle pourra influencer votre choix. Vous devez donc vérifier la durée restante et la compatibilité de vos activités prévues par rapport au contenu du bail. Il est important d'évaluer aussi la valeur des loyers ainsi que les modalités de révision.
 
L'agencement des équipements de l'établissement
Pour effectuer un achat de restaurant à Toulouse, vous devez évaluer les équipements du restaurant (chambre froide, plaques de cuisson, four, frigos et bien d'autres) et vous assurer de leur fonctionnalité. Cela vous permettra de connaitre à l'avance les aménagements à apporter. Vous devez vous assurer également que les locaux et les équipements répondent aux normes légales. Avec cette étape, vous pouvez déterminer le budget qui sera consacré aux travaux de rénovation.
 
La licence que dispose le restaurateur
Si vous envisagez vendre de l'alcool dans votre restaurant, il est indispensable de disposer d'une licence. Le vendeur doit donc vous fournir des informations sur la catégorie de licence (petite classe, grande classe, licence 2, licence 3 ou licence 4) qu'il détient. Vous aurez aussi besoin d'un permis d'exploitation.
 
L'actuel chef de l'entreprise
Vous devez faire une bonne analyse de ce dernier pour déterminer les conséquences de son départ sur le fonctionnement du restaurant. Le départ du chef d'entreprise peut entrainer un bouleversement au sein du restaurant si vous n'arrivez pas à assurer le rôle qu'il jouait. Vous avez également la possibilité de demander le vrai motif qui pousse le propriétaire à vendre son restaurant de Toulouse. Plusieurs raisons peuvent être à la base de sa décision (un manque de rentabilité, une réorientation professionnelle ou un départ à la retraite).
 
Le personnel du restaurant à vendre à Toulouse
L'effectif des salariés doit être aussi analysé. Vous devez évaluer l'efficacité du personnel qui occupe des postes clés (le responsable de salle et le responsable en cuisine). Le fonds de commerce inclut aussi le contrat des salariés. Vous devez donc faire avec l'équipe en place. Pour cela, il est nécessaire d'analyser leur contrat ainsi que les informations liées à ces derniers (les heures supplémentaires non réglées, les congés non payés, les promesses liées à une augmentation de salaires ou autres). Un achat de restaurant à Toulouse peut entrainer le départ de certains anciens salariés. Vous devez donc prévoir des recrutements en cas de besoin.
 
Les chiffres d'affaires de l'établissement
Le restaurateur a l'obligation de vous communiquer le chiffre d'affaires des trois derniers exercices ainsi que les autres éléments financiers. Avec ces informations, vous pouvez évaluer la santé financière du restaurant. Un chiffre d'affaires stable ou à la hausse témoigne du bon fonctionnement de l'entreprise. L'expert-comptable peut vous fournir toutes ces données. Pour certifier les analyses, vous pouvez faire recours à un autre expert-comptable qui pourra apporter un regard critique sur les 

Gérance restaurant à Toulouse, reprendre un restaurant en consultant toutes les annonces de fond de commerce à la vente, la plateforme qui centralise toutes les annonces. Consultez toutes les annonces de fonds de commerce de restaurants à vendre à Toulouse. La population dans cette ville du département 31 est de 479638 habitants. Cette commune possède 2443 restaurants, dont 8 cafétérias, 1307 restaurants de type rapide ou fast-food et 1128 restaurants traditionnels.

Le prix de vente moyen des restaurants sur Ouirestauration.fr est de 262 248 € dans la ville de Toulouse. En ce moment il y a 20 fonds de commerce de restaurants à vendre en ce lieu.

Les chiffres clés du secteur de la restauration - Toulouse

Nombre d'habitants
479 638
Nombre de restaurants en vente
Fonctionnalité à venir
Prix de vente moyen d'un restaurant
Fonctionnalité à venir
Nombre de restaurants
2 443
Restaurants rapides ou fast-food
1 307
Restaurants traditionnels
1 128
Caféterias
8

Montant moyen des transactions en €

statistiques vente établissement
Fonctionnalité à venir